DIY (Do It Yourself) : BROUILLAGE CYPRINE



Connaissez-vous le mot Cyprine?

Cliquez ici, pour tÚlÚcharger DIY : Brouillage Cyprine en format Director





DIY : BROUILLAGE CYPRINE RÉSIDENCE

La création DIY : BROUILLAGE CYPRINE de
Sylvie Chenard est une coproduction avec le StudioXX


Le StudioXX est un Centre d'arts médiatiques de Montréal dédié aux femmes


De janvier à mars 2004 le StudioXX accueille Sylvie Chenard à sa résidence d'artiste ayant pour thème Do it Yourself. Elle y élabore une étude sur le brouillage culturel, la libération du plaisir des femmes et un environnement social, culturel et naturel, virtuel, technologique respectueux des droits humains, les alternatives libres et non commerciales tels le logiciel libre, le code libre, la libération des droits d'auteur et les droits de l'auteure, de l'artiste et de la programmeure, les contrôles à distance pour la guitariste, un documentaire sur la méconnaissance du mot cyprine et les alternatives libres et non commerciales lors des menstruations, un questionnement sur les virages politiques, économiques et technologiques anti-démocratiques. Ces études et réflexions mènent à la réalisation du projet solo DIY : Brouillage cyprine, une performance d'improvisation multimédia interactif et une création web.



LE PROJET DE DÉPART

Do it yourself / Fais ça toi-même! est un projet d'exploration pour une improvisation multimédia interactif féministe, qui questionne différents aspects du brouillage culturel, social, politique auxquels nous sommes confrontées constamment avec l'envahissement des technologies, particulièrement de communication, et les développements mondiaux anti-démocratiques et anti-écologiques qui se renforcent. C'est par l'entremise du jeu, de l'expérimentation, de la réflexion que s'offre une trajectoire critique et auto-critique de ces puissantes machines qui nous conditionnent, nous polluent, en puisant dans les énergies solidaires, amoureuses et festives du présent, que Do it yourself / Fais ça toi-même! met en scène ou favorise. Brouillage des mots, brouillage éthique, brouillage du corps, brouillage politique, brouillage féministe, brouillage écologiste! Do it yourself / Fais ça toi-même! Faire ça soi-même! Faire ça pour soi-même! Faire ça pour le monde!


DIY : BROUILLAGE CYPRINE, PERFORMANCE ET CRÉATION WEB


Do you know the word Cyprine?


Pour une version de l'image de qualité cliquez



Les brouillages de la mondialisation, du e-capitalisme, de la publicité et de la pornographie, du cyberespace territorialise le corps, le statut économique (pauvreté extrême) et le rôle des femmes dans une dépendance, un assujettissement des femmes et de la représentation des femmes à la production, la reproduction, la compétition et la surconsommation. Ceci s'inscrit toujours dans un système, une structure, une machine sociale discriminatoire et profitable seulement à une minorité, où nombreuses femmes vivent une extrême pauvreté et dont les droits humains sont loin d'être respectés.

Les jouissances et réjouissances des femmes sont encore tabous à ce point qu'un mot comme cyprine, est encore méconnu du grand public. Ce mot magnifique qui concerne la moitié de la planète a été effacé des dictionnaires et est réapparu dans les années 80 à l'Office de la langue française, publié dans le Grand dictionnaire des terminologies sur Internet http://w3.granddictionnaire.com. Chaque femme qui connaît ce mot a sa petite histoire à nous raconter. Moi c'est en lisant l'essai de Denise Boucher intitulé "Cyprine" fin des années 70.

Selon le dictionnaire, les origines du mot cyprine sont du latin "Cypris", du grec "Kuprir", surnom d'Aphrodite, et " -ine ". Il s'agit d'un nom féminin dont la définition du domaine médical est sécrétion vaginale et la définition du domaine général est sexe de la femme. Il y a toutes sortes d'expressions populaires pour nommer la réalité de la cyprine. On l'appelle communément le jus des femmes quand elles ont du plaisir, plaisir polymorphe non limité au sexe. On la nomme communément la mouille, pussy juices, muzga. Cela coule de sources sûres quand on mange du chocolat, qu'on écoute de la musique, qu'on partage un moment convivial entre amis. On la nomme communément en dehors des mots discriminés, des prisons culturelles.

Connaissez-vous le mot cyprine? Do you know the word cyprine? Y a-t-il un mot pour ça dans votre culture? Nommer la réalité des femmes échappée des tabous et de l'aliénation de leur jouissance.

DIY : Brouillage cyprine propose de déterritorialiser la sexualité et le corps des femmes, la culture, l'identité, le langage, les mots, le plaisir, l'éthique, les technologies de communication dans une perspective de libération, d'équité et de paix dans le monde. Brouiller soi-même les brouillages qui nous embrouillent, de créer des solidarités qui nous permettent d'atteindre dignité, le développement humain et le respect des droits fondamentaux pour toutes et tous.

L'approche est documentaire et poétique et témoigne de la méconnaissance issue des réalités cachées, situation que le féminisme des années 2000 entend critiquer, resituer, rendre visible et partager dans ses réseaux solidaires mondiaux. DIY : Brouillage cyprine est une contribution pour l'exercice de la citoyenneté des femmes et l'amélioration de l'existence et de l'expérience des femmes dans les sociétés.

Tout le plaisir est pour moi, et pour vous j'espère.

Remerciements à l'équipe du StudioXX, à Jon Asencio et à toutes les personnes qui ont contribué au développement d'un tel projet.



Sylvie Chenard, 2004

DIFFUSION DE LA PERFORMANCE

DIY : Brouillage cyprine est une performance multimédia improvisée où l'interactrice orchestre au présent sa poésie sonore et visuelle, sa voix, sa guitare électrique, ses électroniques, son électroacoustique, ses illustrations, sa vidéo et son interaction numérique. Ce brouillage philosophe et imaginaire contribue à rendre public ce merveilleux mot qu'est cyprine et nous parle de l'accès à la paix, à la culture, et aux plaisirs pour toutes les femmes. La performance est présentée le 4 mars au StudioXX et le 8 mars à l'Agora du Pavillon Judith Jasmin de l'UQAM.






COURTE BIOGRAPHIE


Note biographie et Projets de la baleine plus en détails
Autoportrait, 2003

Sylvie Chenard
Valleyfield, Québec, Canada (1957)

Sylvie Chenard est artiste multidisciplinaire depuis une vingtaine d'années. Elle a produit les Projets de la baleine, des rencontres musicales de musique improvisée, hybrides et engagés socialement dans l'esprit et dans la forme. Elle a produit plusieurs CD dont Hybride, à propos de la déclaration des droits humains, Manifeste pour contrer la violence faite aux femmes, Océan à vendre / for sale qui déjoue les fables urbaines d'une petite science-fiction du réel totalitaire. Désormais elle réalise des projets d'improvisation et d'installation multimédia interactif et féministe, ce qui lui permet de revisiter et d'actualiser constamment, simultanément une mise en scène et en espace de ses travaux audio et visuel avec sa guitare électrique, sa voix, ses électroniques, son ordinateur, ses instruments numériques, ses photos, ses illustrations, ses vidéos et sa poésie. Dernièrement elle s'est engagée dans des projets avec Jon Asencio, Rémi Leclerc, avec l'R des centres des femmes du Québec et a réalisé une résidence d'artiste au StudioXX.


Sylvie Chenard / projetsdelabaleine arobase gmail point com / Les projets de la baleine/ http://www.lesprojetsdelabaleine.net/ / / Dernières modifications : 2004 / Retour au début